Forum citoyen sur l’UE – Le Forum en ligne

Please or Register to create posts and topics.

Les importations qui ne répondent pas à nos normes environnementales et sociales devraient faire l'objet d'une taxation supplémentaire

L'Europe se fixe des normes environnementales et sociales beaucoup plus strictes que beaucoup de ses partenaires commerciaux. Cela se fait au détriment de la compétitivité de ses entreprises.

Une solution consiste à taxer les produits et services qui serait issus de procédés ne respectant pas nos normes afin de compenser la baisse de compétitivité qu'elles induisent.

Cela aurait pour effets directs une hausse du prix de certains produits, mais aussi une relocalisation de la production avec des effets positifs en matière d'emploi et d'environnement (diminution des trajets, donc des dépenses d'énergie).

Attention, il ne s'agit pas de protectionnisme : les produits et services respectant nos normes ne seraient pas taxés. Toutefois, cela pourrait être perçu comme tel et induire des mesures de rétorsion de la part de certains partenaires.

(Sylvain De Backer)

Si, si c'est du protectionnisme et il faut en être fier! Il appartient à l'Europe de protéger ses citoyens ! Et donc il faut s'opposer à une Europe qui ferait la promotion du libre-échange à n'importe quel prix. A noter que l'opposition vient de l'intérieur. Ce sont les entités financières et commerciales européennes qui sont en faveur d'une telle libéralisation car elle leur permet de développer leur activité, au détriment du bien-être et de la qualité de vie de tous.

A quand dans les normes européennes  la prise en compte des critères de conditions de travail, de minima salariaux et bien être des travailleurs ?

Si les normes de qualités des produits sont importantes, les condictions de travail le sont également et cela indépendament du pays d'origine de production, c'est le respect de l'humain qui doit primer sur toutes autres considérations.

 

L'environnement n'a que faire des normes de l'homme et de ces experts. Le climat se dérègle, la sixième extinction de masse est en cours, la vie de l'homme ne tient peut-être qu'à un fil... Le temps des calculs est fini, il faut agir au plus vite et aller le plus loin possible dans la préservation des cycles naturels dont nous dépendons.

L'environnement est à l'homme ce que le placenta et au foetus.