Forum citoyen sur l’UE – Le Forum en ligne

Please or Register to create posts and topics.

Articuler lutte contre le terrorisme et nouvelle politique d'intégration

La lutte contre le terrorisme fait indubitablement partie de notre quotidien. La multiplicité des attentats touchant nos grandes villes européennes en est l'expression la plus terrible. A l'heure où nos dirigeants renforce la coopération en matière policière, militaire et aussi de renseignement, il convient de noter que la lutte contre ce fléau ne pourra pas fonctionner s'il s'agit d'une simple réponse sécuritaire et/ou répressive.

En effet, il est urgent de s'en prendre au terreau dans lequel prospère les organisations terroristes, et singulièrement l'idéologie qui pousse des personnes à des actes inqualifiables et monstrueux, j'ai nommé le salafisme/djihadisme. S'il est utile et important de noter que le terrorisme en tant que moyen ne découle pas seulement du salafisme/djihadisme, force est de constater que la majorité des actes terroristes ces dernières années ont été commis par des personnes qui avaient adhéré à une telle idéologie. C'est justement pourquoi il faut repenser nos politiques d'intégration, mettant davantage l'accent sur une éducation européenne et inclusive mais en même temps qui forme un cadre clair et précis où les violences exercées contre les femmes, les minorités, l'intolérance religieuse sont clairement à exclure. Cette formation doit se faire à l'école et ce, dès la petite enfance.

De surcroît, les disparités sociales dans certains quartiers dit "défavorisés" devrait pousser les élites politiques à mettre en oeuvre des nouvelles politiques de la ville qui tendent à réduire les écarts sociaux, à combattre inexorablement le fléau du chômage de masse ainsi que les discriminations mais qui en même temps, est implacable dans la lutte contre l'idéologie salafiste/djihadiste, notamment en fermant par exemple des lieux de culte musulman qui se feraient les vecteurs de cette idéologie, et/ou dont le financement proviendrait de l'étranger. Ces politiques-là, tout en respectant les spécificités de chaque Etat, devraient être forgés au niveau européen.

(Deniz Servantie)